J’ai fait une recherche cette semaine sur ce sujet pour une amie qui se retrouve avec 2 poteaux à la place des jambes. Ces poteaux sont apparus suite à un voyage en avion. Mais normalement, cet état ne doit pas durer plus de 3 jours. Or là, le problème dure depuis au moins 2 semaines. Un peu long !

Pour tout te dire, il y a 2 facteurs aggravant dans l’histoire, le stress et un défaut d’hydratation. Mon amie n’aime pas l’eau. Je ne peux pas l’en blâmer, moi-même avant de tomber enceinte, j’étais un vrai chameau. Je détestais l’eau, alors je ne buvais que du thé et des tisanes. Mais depuis, j’ai découvert que rien ne remplace l’eau pure. Et notre corps en étant constitué à près de 70%, c’est vraiment l’élément vital à notre bien-être, notre survie.

Son erreur c’est de penser que si elle boit, elle va aggraver la rétention puisqu’elle aura plus d’eau dans le corps. Si ça peut sembler logique c’est en fait tout l’inverse qui se produit. C’est parce que le corps manque d’eau qu’il va la stocker. Et pourquoi a-t-il besoin de la stocker ? Pour se protéger des toxines. Le corps utilise l’eau pour diluer les toxines avant de les éliminer. Plus nous contenons de toxines, plus nous avons besoin d’eau. Alors évidemment, en ville où la vie atteint son paroxysme dans le domaine de la pollution et du stress, il n’est pas besoin de préciser qu’il est encore plus important qu’ailleurs de bien s’hydrater. 

Sur ce sujet-là, on incrimine souvent la génétique. J’ai lu par-ci, par-là que si ta mère a ce problème de jambes lourdes, il est normal que tu l’aies. Ah la la, elle a bon dos la génétique. Je peux parler un peu du sujet parce que moi-même j’étais sujette à ce problème … tout comme ma mère ! Je m’étais rangée du côté de la fatalité puisque c’était comme ça ! Sauf que, à force de faire des changements dans ma vie, je me suis rendue compte un beau jour, que les douleurs avaient disparues. Mes calvaires de canicule et d’été bien chaud s’étaient volatilisées. Mes jambes ne sont plus jamais lourdes, ni douloureuses. Je n’ai plus besoin de les masser, les surélever la nuit, mettre du froid, etc …

Bon maintenant que tu me connais bien, tu sais que je vais parler nutrition, c’est obligé. Evidemment quand on sait que la cause de ce problème est lié à ce qu’on introduit dans notre corps, il faut bien passer par ce sujet.

Les recommandations d’usage sont d’éviter le sel, le sucre, la clope et l’alcool. Ca, on va dire que c’est la base. 

Je rajouterais qu’il faut aussi éviter au maximum les aliments « pollués ». Alors forcément on arrête tout ce qui est industriel et qui contient des produits au nom imprononçable. On achète bio parce que même si c’est pas toujours parfait, c’est rarement pire que les aliments blindés de pesticides. Et on mange le plus naturel possible : des fruits et légumes frais, des céréales complètes. Les protéines sont également responsables de la rétention d’eau ainsi que les mauvaises graisses. Tout ce qui doit être éliminer du corps est une cible potentiel et nécessite une action de notre part.

87 - salade fraiche jambes lourdes

On évite l’eau du robinet qui contient trop de détergent, de traces de médicaments, de minéraux non ionisés… et qui se révèle acidifiante, en tout cas à Paris. Si ton eau du robinet descend directement de la montagne, bois-la. Mais par ici, on en est loin 😉

Quand nos jambes se font lourdes durablement, cela peut aussi être le signe que nos organes émonctoires (les organes qui nettoient le corps, évacuent les toxines) : foie et/ou reins sont à la peine. Ils ont trop de boulot ou sont affaiblis par nos mauvaises habitudes.

Un jus de citron dilué dans un peu d’eau tiède le matin ou une cure d’ampoules de radis noirs aidera le foie à se détoxifier. Evidemment les jus aideront aussi. C’est le moment idéal pour tester les bienfaits du jus le matin à jeun après 2 verres d’eau. Si ce jus contient de la betterave, du citron, du chou rouge, du radis … C’est encore mieux. Mais même sans faire attention à ses ingrédients, allonger le jeûne de la nuit et balancer dès le réveil une bonne dose de vitamines, enzymes et minéraux dans l’organisme, ne lui fera que du bien.

Pour les reins, il faut boire 😉

Je n’ai pas laissé mon amie dans la panade comme tu peux l’imaginer. Comme elle a accepté de commencer à boire de l’eau (youpi), je lui ai préparé en complément une fiole d’un mélange d’huile végétale de Calophylle (25ml) avec 12 gouttes d’huile essentielle de Cyprès pour ses propriétés décongestionnantes veineuses et lymphatiques. 

Je lui ai également conseillé d’appliquer tous les jours sur ses jambes du gel d’aloe vera. En plus comme il faut le stocker au frigo, son utilisation ne pourra que soulager ! Il est connu pour s’occuper parfaitement de la santé de notre tuyauterie. Donc parfait pour s’occuper de l’état de nos veines et autres capillaires. 

87 - Piscine jambes lourdes

Le dernier conseil vient du bon sens en action : bouger, bouger, bouger. Je pense que la natation c’est le top pour dégonfler grâce à l’effet massant et doux de l’eau qui agira aussi bien sur la lymphe que sur la circulation sanguine.

La marche régulière est également conseillée ! 

Et bien voila, tu n’as plus aucune excuse pour ne pas prendre ton problème de jambes lourdes à bras le corps et venir témoigner des résultats.

Happy Juice, Happy Life

D