Est-il possible de s’équiper à petit prix en extracteur ou autre blender ? Il semblerait que oui. Je n’aurais jamais pensé qu’il pouvait être si facile de se lancer dans l’aventure, avec un tout petit budget, et pourtant.

Mes prises de consciences se sont passées pendant les vacances de Noël. J’en suis tombée du sapin dis donc.

L’extracteur Fagor FG335

Tout a commencé chez mon beau-frère et ma belle-soeur, quelque part dans les Deux-Sèvres. Quelle surprise de voir chez eux un extracteur ! Déjà que je revenais de chez ma copine Charlotte chez qui j’ai pu me faire un jus tous les jours. C’était vraiment dingue ! Pour une fois que je pars sans ma machine, j’en trouvais partout sur mon chemin.

En même temps je me rends compte que plus ça va, plus c’est facile pour moi de bouger sans. Parce que, je ne sais pas sur les autres blogs, mais chez moi, il y a de l’action. Il semblerait que vous soyez vraiment au taquet pour tenter l’expérience du jus quotidien !! Je suis tellement contente d’animer un blog suivi par des personnes qui ont vraiment envie de se bouger. Merci, merci, merci de donner autant de sens aux quelques actions que j’entreprends.

La famille, c’est un peu différent, alors je ne m’y attendais vraiment pas. Surtout que Marion, ma belle-soeur, n’est vraiment pas adepte de légumes crus. Et pourtant, elle arrive à caser des carottes dans son jus alors que je ne peux pas lui en râper une dans la salade ! Comme quoi aucun cas n’est désespéré 😉 Quand tu cases quelques carottes au milieu d’oranges et de pommes, c’est juste divin. Et là-dessus, tout le monde est d’accord ! Et puis Marion elle a adoré l’urine de dragon, alors il y a vraiment de l’espoir !!

Extracteur Fagor

Mais bon si je parle de ça, c’est surtout pour partager la découverte de son extracteur, de la marque Fagor. Le prix auquel elle l’a eu est juste incroyable !!! 25€ en magasin Intermarché avec 50% de remise, alors que normalement il est à 109€ (j’ai fait mes petites recherches et je ne l’ai pas trouvé à moins) .

En même temps quand on sait que chez inter, ils bradent leur Nutella à 70% au risque de se créer des problèmes avec la justice, on comprend bien qu’ils sont vraiment foufou !

Les plus : La matière sort assez sèche. Le jus est nickel, sans besoin supplémentaire d’être filtré.

Le gros bémol : le bruit. On ne peut pas se parler et presser un jus en même temps. D’ailleurs, la première fois que je l’ai utilisé j’ai cru que c’était une centrifugeuse déguisée en extracteur. Il a fallu que Mon beau-frère me montre le carton pour que mes doutes s’envolent. C’est dire !! Mais bon à ce prix là, on n’est pas en mesure de faire la difficile.

IMG_0894

Video : Bruit extracteur Fagor

La qualité des accessoires : n’étant pas ma machine j’avais peur de casser les pièces en manipulant l’extracteur à ma façon. Alors j’ai laissé la propriétaire gérer les montages / démontages de la machine. Le plastique n’est pas aussi robuste que sur mon Kuvings C9500, c’est sûr ! Donc la grosse question c’est combien de temps va-t-elle fonctionner ? Les pièces auront-elles besoin d’être changer rapidement ou non ?

Honnêtement, il ne faut pas mettre 109€ dans ce type de machine. Ca reste une somme et je ne pense pas qu’on s’y retrouve sur la durée !!

Bon, comme je viens de l’apprendre à mes dépends, ce n’est pas parce qu’on prend le top qu’on n’aura pas d’ennui. Le pneu avant de mon vélo, soit disant increvable, doublé en kevlar et utilisé par les tour du mondiste a déjà crevé 4 fois en 10 jours ! Un morceau de verre incrusté dans le pneu que personne n’a vu ! Mais ça reste du très bon matériel. C’est juste pour dire que quelque soit le prix, les incidents de parcours existent 😉

Et dans la foulée, mon frein avant hydraulique, soit disant génial a rendu l’âme, il faut le changer ! Alors qui nous dit que la Fagor à 25€ va craquer avant ma Kuvings qui coûte 20 fois plus cher ? Je ne sais pas ! Je pense quand même que sur le long terme, il n’y a pas photo.

Et surtout, ma grande cheminée d’accueil, le bruit tout doux, le rendement incomparable, la robustesse, la facilité d’entretien rendent le moment de faire le jus vraiment agréable !

 Le blender  George Wilkinson

La veille de repartir à Paris, j’ouvre par hasard un dépliant qui traine venant des magasins « Action ». Le genre d’enseigne qu’il n’y a pas à Paris et dans laquelle de toute façon je ne mets jamais les pieds. Mais là, je tombe en arrêt devant un blender que j’ai déjà vu et sur lequel je bavais, tant il me paraissait être une bonne alternative au nutribullet hors de prix.

IMG_0897

Cette machine je l’avais déjà vu sous le nom « detoximix » chez Nature & Découverte à presque 90€. Là, elle était affichée à moins de 30€. Je vais faire un tour sur internet et je la trouve sous plusieurs marques à des prix chaque fois différents. Encore un coup des chinois me dis-je !

detoximix

En fait Action doit proposer un prix plancher là ou les autres doublent, voir triplent le prix ! Du coup je missionne mon homme pour aller la chercher. A ce prix-là je ne peux que la tester !

J’en suis vraiment contente. Elle est plus puissante que mon beau blender en verre de chez Kenwood qui m’agace parce qu’il galère, me laisse des morceaux de banane dans les smoothies, ne peut pas passer une purée sans qu’on rajoute un max de liquide et n’arrive même pas à me sortir un houmous lisse ! Bref, il me saoule parce que lui, pour le coup il te fait croire qu’il est top et il ne l’est pas ! Je sens qu’il va finir sur le bon coin 😉

Points forts :

Mon nouveau blender, lui, me fait des smoothies et des soupes crues bien lisses pour toute la famille. Quelques pressions sur le bouton suffisent, tâche que les enfants adorent accomplir. Je peux mettre ce que je veux dans mes smoothies (enfin) et il en fait son affaire : morceaux d’ananas, raisin, épinard … Ce que je ne pouvais pas du tout faire avec mon kenwood !

Smoothie detoximix

Il est vraiment agréable à utiliser et facile à laver. Du coup, je l’utilise assez souvent.

Il broie à merveille les noix trempées dont je raffole, et qui me servent dans mes gâteaux crus !

Les accessoires sont là : couvercle, petit et grand mug dans lesquels ont fait directement la préparation. On change le bouchon, on glisse la boisson dans son sac et zou. C’est vraiment le point fort de ce produit.

Point faible :

En revanche, si j’avais mis 90€ dans la machine, je serais un peu moins enthousiaste. Le bol de broyage ne se clips pas impeccablement sur sa base. Tout est en plastique relativement de qualité mais ça ne donne pas une grande impression de solidité.  J’ai toujours peur de faire tomber quelque chose et que ça soit irrémédiablement cassé ! Et franchement s’il y a une chose que je n’aime pas, ce sont les produits non robustes, que l’on doit changer régulièrement. Ca fait mal à mon côté écolo. Quand je peux, je choisis de l’inoxydable, du verre bien épais et des produits garantis 5 à 10 ans. J’espère que celui-là durera, mais la qualité n’est pas extraordinaire.

Pour un produit frisant les 30€ franchement il vaut vraiment le coup, mais tous ceux qui le vendent plus cher exagèrent sacrément il me semble 😉 Je préfère souvent attendre un peu d’avoir le budget et mettre le prix pour un appareil robuste, qui tient dans la durée.

Mon conseil :

Tu peux te passer de ce type de produit. Ta girafe, mais si, tu sais, le mixeur plongeant avec lequel tu fais tes soupes ? Oui, et bien lui aussi il fait très bien les smoothies (peut-être pas avec tous les ingrédients. Ne j’ai pas testé avec l’ananas, mais ça se tente). Il suffit de mettre ton jus et tes morceaux dans un récipient type carafe et en quelques instant c’est prêt. Idem avec les laits végétaux ! Et pour broyer les noix trempées ? Je m’en sers aussi avec succès. Mais j’ai un modèle en inox assez robuste 😉

En tout cas, toute cette aventure m’aura permis de tester des produits premiers prix qui ont le grand mérite de démocratiser les gestes santé – bonheur – plaisir et ça, franchement c’est énorme. Savoir que n’importe quel ménage peut s’équiper d’un extracteur à 25€, et ainsi faire des jus sains à ses enfants au lieu de leur acheter des briques de sucres … Et ben moi, ça me bouleverse. Si si carrément !

Aujourd’hui, un enfant avec de bons réflexes pour sa santé et celle de la planète, c’est précieux !