Ca y est l’été est passé ! Cela fait 6 mois que j’ai ce nouveau régime alimentaire et j’ai même passé l’épreuve du BBQ et de la famille sceptico-critique cet été. Plus rien ne peut m’arriver, il était donc temps que je partage mes nouvelles convictions 😉

Comment je suis devenue vegan ?

Comment passe-t-on du statut d’omnivore à celui de vegan ?

La réponse va te surprendre mais c’est un peu par hasard, sans trop le vouloir.

Tout a commencé le jour de mes 40 ans. J’ai annoncé à mes amis qu’à partir de ce jour j’étais végétarienne. Chacun fait la crise qu’il veut. Moi, le dégout de la viande m’est monté et voilà ! Mais j’ai gardé les laitages pendant encore 2 mois, en constatant que ça ne me réussissait pas.

Ensuite je fais pas mal de recherches sur l’alimentation pour aider ma fille à faire face du mieux possible à sa maladie auto-immune. Pas question de laisser mon bébé comme ça sans rien faire.

Et c’est tout ce que j’ai découvert qui a transformé ma façon de me nourrir et de nourrir les gens que j’aime !

Bon et il y a aussi un certain nombre de génie qui ne mangeaient pas d’animaux : Einstein, Leonard de Vinci, Edison, Pythagore, Plutarque… Et ça me plait bien de me mettre dans le camp des génies. On sait jamais !

Mes découvertes sur le traitement des animaux

Alors qu’ai-je découvert qui m’a fait changer d’avis sur le régime carné et autre paléo ?

Le porc

D’abord il y a le jambon, le boudin, les lardons, les saucisses, bref tous les dérivés du cochon. Point positif : je peux me convertir à toutes les religions du monde 😉 Dommage que ça ne m’intéresse pas !

En revanche, j’espère faire une différence pour mon amie la cochonne ! Ah, on dit la truie ? Bref la pauvre mimi, est séparée de son petit après 21 jours. Et nous on trouve que 2 mois, c’est trop court !! Ensuite l’espace vitale de madame est tellement réduit qu’elle ne peut même pas se retourner dans sa cage pour jouer à attraper sa queue (remarque c’est pas grave vu qu’on la lui coupe !) : 1m2 pour les animaux de plus de 110 kg et moins pour les autres. Avec mes 55 kilos toute mouillée, rien que de penser à l’espace qu’on me donnerait : 0,55 m2, j’ai des palpitations. Même mon mec avec ses presque 2m, il ne fait pas les 110 kilos, il aurait droit à 0,65 m2. Comme quoi, notre petit appart de 55m2 pour 5, c’est un palais pour les cochons !

Doc officiel pour le « bien-être » des porcins. Comme quoi on fait vraiment dire ce qu’on veut aux mots. Non mais je me demande comment ça se passait avant cette norme, quand on ne se souciait pas de leur bien-être !  http://www.ifip.asso.fr/sites/default/files/pdf-documentations/tp2006n6courboulay.pdf

truie dans 1m2

Video pour voir à quoi ça ressemble la vie dans 1m2 pour une belle grosse truie et ses soeurettes: https://www.youtube.com/watch?v=MvazGbg1PIA

Les oeufs et le poulets

Ensuite viennent les oeufs et les poulets. C’est le 2e truc qui m’a dégoûté après le jambon (à cause de toutes les cochonneries qu’on met dedans pour qu’il soit bien rose). J’ai toujours aimé l’odeur du poulet grillé. Mais quand je mangeais mon poulet fermier, je sentais le goût du poulailler. Beurk. Je te passe les conditions d’élevage, l’espérance de vie super raccourcie, même pour les poulets élevés en plein air.

Et les oeufs ? Il parait que la fréquence de ponte normal d’une poule c’est 1 oeuf tous les 28 jours. Et que pondre c’est comme avoir ses règles !

En gros, il fut un temps ou une poule pondait entre 10 et 12 oeufs par an. On a joué aux petits chimistes avec leurs gènes et maintenant elles peuvent en pondre jusqu’à 350, soit presqu’un par jour. Le premier qui me touche pour essayer d’augmenter la fréquence de mes règles, je te jure je le fracasse ! Remarque heureusement, à ce rythme-là elles sont vieilles en 1,5 an alors qu’elles pourraient vivre peinard pendant 12 à 14 ans si on leur fichait la paix. Mais quand t’as tes règles tous les jours, c’est sûr tu préfères en terminer vite fait avec la vie « achevez-moi je vous dis !! »

A bien y réfléchir on s’est trompé dans nos expression. On dit « une vie de chien » quand on a une vie pourri. Je crois que je vais changer pour « une vie de poule » !!

poules pondeuses en batteries

Et puis les petits poussins tout jaune, tout mignon, on en fait quoi ? Quand on est dans l’univers de la poule pondeuse, on zigouille les petits mâles à la broyeuse. C’est vrai que les mâles ça sert à rien pour pondre. Pour une fois qu’on valorise plutôt la femelle sur le mâle, on pourrait se réjouir dans les sphères féministes et envoyer un message fort en Asie :  « L’élevage de la poule pondeuse prend le contre pied de la Chine, en ne gardant que les petites filles ».

Mais il sont si mignon, il faut vraiment que ça finisse en bain de sang ?

Le veau

Et le petit veau ? Mon dieu que c’est bon une bonne blanquette. Je dois dire que c’était un de mes plats préférés d’omnivore.

C’est marrant parce que je me suis toujours demandé pourquoi le veau était aussi blanc que du poulet alors que l’agneau est si rouge. Et ben ça y est je sais ! Tu veux savoir aussi ? Et ben c’est parce qu’on l’anémie sévèrement pour qu’il ait cette belle couleur. C’est fou ce qu’on est balaise nous les humains pour inventer des trucs complètement chelous !! Encore un animal qui est bien dans ses pompes quand il est abattu.

Je commence à me demander d’ailleurs si ce n’est pas parce qu’on se nourrit d’autant d’animaux en dépression qu’on ne consomme pas autant d’anti-dépresseurs ! Ca a du sens non ?

Le lait, le beurre et le fromage

Quoi le lait ? Moi j’aime pas ça ! Et du coup je m’amuse avec mes représentations. Quand je vois un adulte boire un verre de lait, je l’imagine à 4 pattes en train de téter le pis d’une vache. C’est un peu ce qu’il se passe, par brique tetra pack interposé non ? Mais c’est tellement plus drôle en plein champ 😉

adulte tétant une vache

En même temps les loulous, l’âge du sevrage pour l’homme c’est entre 3 et 5 ans, alors boire encore du lait à 30 ans, c’est vraiment bizarre. C’est ce que tout le monde pense en voyant un enfant de 2 ans encore au sein de sa mère. Alors que lui, c’est normal qu’il le fasse. Mais personne ne s’interroge quand un grand gaillard boit du lait fraise à 40 ans !

Quand je pense que pendant ce temps-là un petit veau est privé de sa maman et de son lait. Ah sa quand on devient maman, c’est fou comme la sensibilité et l’empathie augmentent. Tiens, il y a même un grand  boucher parisien qui a confessé dans une interview ne plus pouvoir aller voir un veau se faire abattre depuis qu’il est devenu papa 😉

Ce qui est marrant aussi c’est que quand je dis en rigolant à une copine ou à ma soeur qui me laisse son petit : « t’inquiète, s’il pleure je l’allaiterai !! » Elle me répond « ça va pas non c’est dégueu ! ». Bon c’est vrai que je le dis en déconnant, mais est-ce que c’est vraiment moins dégueu que de déléguer le boulot à une vache ? Je pense que ça mérite débat, non ?

Le fromage, le beurre ? Ce sont des dérivés du lait, donc issus de la même industrie, alors niet !

Pour creuser un peu plus le sujet : https://www.petafrance.com/nos-campagnes/alimentation/les-animaux-eleves-pour-leur-lait/

Alternatives vegan aux produits laitiers : https://www.petafrance.com/actualites/les-alternatives-veganes-aux-produits-laitiers/

production de lait par une vache

Comme pour les poules, on a trafiqué les vaches pour qu’elles donnent plus de lait

L’agneau

Et l’agneau ? C’est pas possible ! Mon doudou était un agneau, et un jour il a disparu. Je me demande si ma mère ne me l’a pas fait manger sans me le dire. Ah, on mange pas les peluches ? Oui ben moi je pense que si parce que quand tu vois à quel point c’est mignon et que tu en prends un sur tes genoux, après c’est foutu t’en mangeras plus jamais de ta vie !!

Le poisson

Pour le poisson, c’est compliqué. Moi je suis poisson en signe astral et je peux te dire que j’ai envie de tordre le cou à chaque végétarien qui a arrêté la viande et mange quand même du poisson ! Comme si ce n’était pas un animal vivant comme un autre. Mais voilà, on ne vit pas dans l’eau alors on s’identifie moins. On ne voit pas ce qu’il se passe sous l’eau alors on s’émeut moins du sort des océans. Et pourtant, c’est là qu’a lieu le plus grand carnage ! Je te parle même pas de leur pollution. Mike Horn le fait mieux que moi et en plus lui, il l’a vu de ses yeux !!

Un jour j’ai envie de faire de la plongée ou du snorkeling avec mes enfants et j’aimerais bien qu’on puisse encore rêver devant des paysages marins magnifiques et largement peuplés, pas toi ?

Et puis arrêtons d’être hypocrite. Ah ça la barquette, ça nous arrange bien. J’avoue pour ma part avoir bien fait attention de ne pas imaginer la viande vivante quand j’en mangeais encore. Sinon, ça me coupait inévitablement l’appétit !

Les 95% d’entre nous seraient incapables de tuer une bébête pour se nourrir (statistique perso et empirique).  Pour t’en assurer tu n’as qu’à regarder en rediff un épisode de « The Island », une émission de télé réalité drivée par Mike Horn, mon chouchou d’aventurier, où des personnes sont parachutés sur une ile déserte sans eau et sans nourriture ! Et ben quand ils sont face à un croco, même le plus viandard ne fait pas le malin. Il y a débat, alors qu’un croco c’est dangereux. Et ben face à l’animal vivant, chacun se pose la question de sa légitimité à prendre cette vie ! Est-ce vraiment nécessaire à notre survit ? Il y en a un qui décide que non parce qu’ils quittent l’ile le lendemain et les autres qui se mettent en situation réelle de survit en faisant abstraction de l’échéance, et décident d’abattre la bête.

Quand je raconte tout ça je ne parle même pas du pus dans le lait, des antibiotiques dans la viande qui nous rendent résistants, du mercure dans le poisson et autres pesticides, etc …

Pour finir, quelques chiffres

En 2008 : 3 milliards d’animaux terrestres et 57 milliards d’oiseaux ont été zigouillés pour notre consommation.

Plus de 28 milliards d’animaux ont été pêchés en mer l’année dernière. Ce qui fait 90 millions de tonnes de poissons qui sont pêchés par le biais d’immense sur filets.

Pour chaque kilo de poisson attrapé, on attrape aussi 5 kg d’espèces non ciblées comme des dauphins, baleines, tortues et requins. On appelle ça le by-kill.

Si on imaginait la même pratique dans la savane africaine en ciblant les gazelles, mais en attrapant au passage lions, girafes, autruches et éléphants, personne ne laisserait faire. C’est pourtant ce qui se passe tous les jours dans nos océans.

Nous sommes 7 milliards mais ce sont 70 milliards d’animaux de ferme qui sont élevés par les hommes.

Environ 1 milliard de gens meurent de faim.

La moitié des céréales et légumes cultivés sur Terre servent à nourrir des animaux.

Pas la peine que je continue, je crois que tu as compris pourquoi je suis devenue vegan 😉

Et toi, tu en penses quoi de tout ça ?