Pourquoi j’ai fait une purge ?

Voila un sujet qui m’intriguait, qui me faisait peur et envie en même temps, tant j’en pressentais les effets bénéfiques ! Seulement, comment faire une purge ? A quel moment ? Pourquoi ? Je ne comprenais pas grand chose au sujet, n’ayant aucune information précise dessus. Puis à force de fouiller, j’ai pris conscience du fait que le monde animal en fait régulièrement. Qui a un chat, connait le sujet avec l’herbe à chat qui lui permet de se nettoyer de l’intérieur. Mais les chiens le font aussi, ainsi qu’une grande partie du règne animal. Et comme eux sont resté proches de leurs instincts et besoins physiologiques, je me suis dit qu’ils devaient avoir bien raison d’en faire. En plus, ce n’est pas comme si nous humains, n’étions pas encore plus pollués que nos chers amis du règne animal, ne serait-ce que par nos mauvaises habitudes alimentaires.

Bref, ça ne pouvait pas me faire de mal, apparemment. D’autant que ce sujet revenait à ma mémoire à un moment où mon nez avait décidé de se débarrasser de tout un tas de mucus, sans doute enfoui quelque part dans mon corps depuis un moment, car 10 jours après et malgré la purge, il n’a toujours pas terminé !!

Comment choisir sa purge ?

Seulement voila, comment faire ? Parce que sur la toile, et dans les bouquins on trouve plein de manières différentes de faire ! Avec de l’huile de ricin, plutôt pour évacuer les mucus que peuvent créer l’ingestion de céréales récentes ou lointaines. Il y a aussi d’autres produits pour évacuer ces mêmes mucus, mais on les trouve en pharmacie. J’aime moins. Et il y a aussi ceux qui nous aident à nous débarrasser de trop d’acidité. Parfait pour ceux qui ont des symptômes plus douloureux. Je pense que les deux s’adressent à moi de toute façon. Petite j’ai eu beaucoup de pathologies bénignes, dues à un excédent d’acidité : otite, psoriasis, aphtes, etc.

Le destin m’a donné un coup de pouce, comme à son habitude. Parce qu’à ce stade, je patinais sévère. D’autant que j’avais un peu peur. Combien de temps dure une purge ? C’est que j’ai 3 enfants à charge moi. Je ne peux pas rester à me vider sur la cuvette des toilettes pendant 3 jours.

J’étais donc au point mort, quand je suis allée déjeuner chez « Love Me Cru ». C’est un tout petit resto vegan et cru de la capitale, du côté de Belleville. A chaque fois que j’y vais, j’en ressors avec beaucoup d’inspiration. Et cette fois-ci n’a pas fait exception. J’y est rencontré une femme en purge, une autre multi récidiviste de la question, un naturopathe. Bref, largement de quoi répondre à toutes mes questions.

97 - Love Me Cru

Il y a une purge que tout le monde semblait avoir essayé : la purge à l’huile de ricin, la reine des purges visiblement. J’ai vu que cela pouvait faire sortir des boutons, des plaques sur une large partie de la peau et que cela pouvait durer un moment, voir jusqu’à la prochaine purge !! Bon ben voila j’étais prévenue et renseignée.

Combien d’huile de ricin ? Entre 3 et 5 cuillères à soupe ! Alors je commencerai par 3. Quand on ne se connait pas encore sur un sujet, autant commencer léger. En tout cas, c’est ma philosophie. Je ne suis pas là pour me faire du mal !!

Il s’est avéré en plus que ces 3 cuillères étaient largement suffisantes pour moi.

Passer la barrière psychologique

Le gros plus de cette solution, c’est que j’avais déjà de l’huile de ricin à la maison, pour… mes cheveux. Je connaissais donc son épaisseur et sa viscosité. Un peu beurk beurk selon moi. Les copines m’ont d’ailleurs prévenu, le moment de l’ingestion n’est pas le plus agréable ! J’avais donc un seuil psychologique à dépasser.

Comment lancer sa purge ?

Heureusement, il est conseillé de l’intégrer à un jus. Alors là le kif est remonté direct. Quel jus ? Pamplemousse ou pomme, voir pomme – gingembre. Je me suis laissée dire que la pomme s’associait mieux à l’huile de ricin. Alors j’ai opté pour la solution pomme-gingembre. Le bon côté du pamplemousse étant que tout le monde peut s’en faire un, extracteur ou pas.

97 - jus de pamplemousse

Purge au jus de pamplemousse

Je dois dire que ce n’était pas si difficile que ça, ni dégoûtant que ça. En même temps,  quand j’ai ingéré mon breuvage : 2 pommes, un beau morceau de gingembre et 3 cuillères à soupe d’huile de ricin, cela faisait 24h que j’étais en jeûne sec.

97 - purge pomme - gingembre

Il est conseillé de boire le breuvage 6h après le dernier repas et d’attendre 12h après avoir lancé sa purge pour remanger. Donc j’étais bien 😉 J’ai préféré, compte tenu des ces contraintes, lancer ma purge en fin de journée, vers 18h30. Impossible de m’imaginer en train d’avoir besoin  de me purger à l’heure où il faut aller récupérer les enfants. Et personnellement, manquer un peu de sommeil ne m’a jamais traumatisé.

Mon inconscience de débutante

Après ? Repos conseillé mais j’avais une opportunité de sortie. Nous étions mercredi, les enfants dinaient avec mamie et j’avais très envie d’aller voir un film au cinéma. Donc c’est ce que j’ai fait, alors que j’étais crevée. Mais bon. Ca faisait longtemps que je n’avais pas pu me faire une petite sortie comme celle-là !

J’ai calculé, entre la prise de mon breuvage et mon retour à la maison après mon film, il se serait écoulé 3h. Ca me semblait jouable avec les infos récoltées au resto. Sur les réseaux sociaux il y a eu quelques réactions fort sympathiques du reste, allant dans le sens d’un peu trop d’inconscience ! C’est ça les débutants, les novices, les niaiseux, ça n’en fait qu’à leur tête.

J’ai eu un peu de nausée, très légère. Je me suis assise à côté de la sortie qui menait directement aux toilettes quand même. Heureusement pour moi, j’ai pu aller au bout de mon film. Ensuite ? Je ne suis pas rentrée directement. Non mais vraiment n’importe quoi !! Je voulais une bouillotte à me coller sur le ventre, sous la couette. Alors j’ai fait un saut chez Monop où je n’ai pas trouvé l’objet, puis je suis enfin rentrée me coucher, vers 22h30. Mon ventre gargouillait pas mal et la bouillotte me manquait aussi. Mais je me suis endormie sans problème, pensant que la purge ne marchait pas sur moi et qu’il faudrait sans doute que je passe à 5 cuillères à soupe de ricin pour qu’elle fonctionne.

La purge

Tu parles qu’elle ne marchait pas ! Je me suis réveillée d’un bond à 00h30. J’ai filé direct aux toilettes en mode gastro (parce que ça y ressemble quand même). Et je ne les ai quasiment pas quittée pendant 20 à 30 minutes pour 3 crises d’évacuations successives.

Mon conseil ? Appliquer sur sa petite muqueuse fragile un peu d’huile de bourrache entre chaque crise d’évacuation.

Je me recouche et je me rendors.

La 4e crise me réveille à 2h20. Je me rends compte que j’ai également le bout de la langue un peu sensible. Trois fois rien comparé aux plaques que j’ai vu sur la peau des copines.

A 6h, je me réveille encore une fois parce que j’ai trop chaud alors que j’ai eu froid toute la nuit malgré les couches de couette + polaire + un bon pyjama. Je me dis que c’est peut-être le signe que j’ai terminé de me purger. Tu parles ! J’ai à peine le temps de terminer mon raisonnement bancal que me voila de nouveau assise sur mon trône pour ma 5e et dernière crise.

Et après la purge ?

Je me recouche épuisée, alors que d’habitude à cette heure-ci je suis déjà debout. Je pense au programme de ma journée et je suis encore plus fatiguée : ostéopathe à 10h45 sachant qu’il faut que je parte à 10h grand max. Et là, pas question d’y aller à vélo. En même temps il tombe bien ce RDV mais un jour plus tard ça aurait été encore mieux. Et ensuite ? A 13h30 jusqu’à 16h30 j’ai sortie scolaire avec les CE2, puis je récupère mes enfants : gouter, parc, devoirs, diner … Puis réunion parent d’élève à 20h30. Non mais au secours !! Complètement inconsciente la fille !! J’espère qu’il n’y a pas en plus un deuxième effet kiss cool de la purge, qui reprendrait au milieu de la journée, juste pour nous faire rêver.

En plus une amie est de passage à Paris. Nous nous retrouvons à la sortie de l’ostéo et nous rentrons dans mon quartier à pied. 1h de marche !!

Oui mais voila, je sentais que c’était le bon moment pour moi. Alors comme d’habitude j‘ai lancé ce processus à l’instinct et non avec ma raison. Et je pense que sur ce coup-là, j’aurais eu l’aval de mes amies les chats 😉

Je ne casse mon jeûne qu’à l’heure du déjeuner parce que la faim se fait vraiment sentir. Je bois de l’eau également, consciente que mon corps en a perdu un peu quand même pendant la nuit.

Ce jour-là je suis au jus. D’abord le jus d’une orange, le matin pour me réhydrater, vers 8h. Puis le jus d’un pamplemousse vers 10h. J’ai envie d’un peu d’acidité.

Ensuite à l’heure du déjeuner : carottes – pomme – gingembre.

97 - jus carotte pomme gingembre

jus carotte pomme gingembre

La prochaine fois

  • Je veux tester la purge qui permet d’évacuer l’acidité du corps, celle qui est là stockée depuis un moment.

Je vais demander à mes contacts plein d’expériences parce que c’est très rassurant de savoir que d’autres y sont passé avant moi.

  • Je la lancerai à la même heure, 18h – 18h30. C’était parfait dans le timing. Sauf que, le lendemain je m’assurerai d’avoir une journée calme qui me permet de rester chez moi tranquille. Je ne ferai rien non plus le soir même hein parce que maintenant que je connais la crise, je sais que t’es vraiment dans la m… si elle se déclenche loin de chez toi 😉 D’autant qu’elle peut se déclencher de plus en plus tôt avec l’habitude !
  • Je m’assurerai d’avoir une bouillotte
  • Je préviendrais mon mec qui a cru que je faisais une gastro. En même temps c’est plus drôle comme ça peut-être 😉

Conclusion

Une expérience salvatrice dont j’entrevois les bienfaits. Je pense recommencer prochainement comme cela est préconisé. Mais compte tenu que la semaine prochaine j’accompagne une classe verte pendant 4 jours et qu’ensuite il y a 2 semaines de vacances scolaires, ce ne sera certainement pas avant 3 bonnes semaines. Peut-être à la rentrée. Top pour se débarrasser des excès des vacances avec les copains 😉

Une interrogation : la lente reprise du transit. Est-ce normal ? Le mien est revenu le dimanche. Si tu as des infos, n’hésite pas à me les partager ainsi que ton expérience de la purge.

J’espère que cet article répondra à certaines de tes interrogations. Pense à le partager pour transmettre les infos qu’il contient aux personnes que cela pourrait intéresser, et le liker si tu as aimé, ça me permet d’ajuster mes sujets en fonction de vos goûts.

Happy Juice, Happy Life

Delphine