Les idées reçues des sportifs

Hello amis sportifs et non sportifs. Aujourd’hui j’ai envie de tordre le cou à une idée largement répandue. Quoi on ne dit pas tordre le cou quand on est vegan ? Oh la la ça va les premiers degrés, on va pas s’empêcher de respirer non plus ! Et c’est pas parce que je ne mange plus d’animaux morts, que je ne peux pas zigouiller de temps en temps des habitudes absurdes non ??

Bref, le sport nous fait du tort alors je l’attaque sans remords. Ou plutôt je m’attaque à cette pseudo science de la nutrition sportive.

Pour savoir de quoi il retourne précisément, je suis allée trainer mes talons aiguilles sur les terrains de foot de Paris. Et ce que j’ai découvert est incroyable ! Il paraitrait que pour bien se préparer à une séance intensive de sport, rien ne vaut un gros plat de pâtes à la tomate et au gruyère ? Et que pour récupérer après 1h30 de course dans le froid et dans la boue, ou sous une chaleur de plomb, l’idéal c’est une bière bien fraiche avec quelques chips. Tu savais ça toi ??

A bien y réfléchir, je pense que j’ai merdé dans mon choix de discipline. J’aurais dû aller au bord des piscines admirer la natation synchronisée. Je parie mon soutif, que ce n’est pas la même méthode de récup qui est utilisée par les jeunes et jolies donzelles.

Tant pis pour moi, mais tant mieux pour mon article. Les footballeurs m’ont donné du grain à moudre, de quoi écrire un pavé sur le sujet.

Remarque il y a pire : les shootés de la prote (comprendre la protéine) qui squattent les bancs de muscu. Quand ma fille de 3 ans a vu un de ces Jerricans chez Naturalia, elle a décrété qu’il fallait que j’en achète. Je lui ai demandé curieuse ce que c’était, elle m’a répondu sous l’oeil hilare du vendeur : « de la poudre pour le bain ! » Et ben ce serait sans doute un meilleur usage. Quoi que pour récurer les toilettes c’est peut-être encore mieux !!

Enfant protéine

Oui je n’aime pas ces produits. Est-on fait pour se nourrir de poudre ? Moi non ! Ni par la bouche, ni par le nez, ni sur les yeux, ni sur les fesses…

J’aime quand ça croque, ça jute, ça fond, ça coule et que ça a un goût qui ressemble à quelque chose de connu et de naturel ! Et il n’y a pas de raison que ça change parce qu’on fait du sport, non mais !! Au contraire même !

Est-il raisonnable de consommer des aliments pauvres nutritionnellement parlant avant de demander une performance exceptionnelle à son joli corps ? Et bien voila, je constate avec joie que le simple fait de poser la question a allumé le néon que tu as au plafond !

Les grands sportifs vegan

Et sais-tu d’ailleurs qu’un des hommes les plus forts du monde est vegan ? Il s’appelle Patrick Baboumian ! Comme quoi on peut manger du végétal et être fort comme un Gorille ! Ah mais attend le Gorille il est pas Vegan lui aussi ? Ah mais si m’dame !!

J’ai fait une autre découverte. Les soeurs Williams mangent cru et vegan pendant les phases de compétition. En creusant un peu plus je suis sure que j’apprendrais qu’elles sont fan de jus. Et pourquoi pas de moi ? (Oui bon la je délire !). Les soeurs Williams c’est du lourd et contrairement à d’autres sportifs de haut niveau, elles ont visiblement trouvé la recette pour durer et continuer d’être performantes. Parce que franchement les images de champion has been et bedonnant à la Maradona, qui font 10 ans de plus, ça fait flipper !! Et pourtant c’est l’image qu’on a le plus souvent. Je parie ma robe à fleur d’hiver que ces gens-là n’ont pas mis que des bonnes choses dans leurs bouches pendant leurs glorieuses années 😉

Bon alors on fait quoi maintenant, si on mange plus de pâtes et qu’on boit plus de bière ?

Comment se préparer à l’effort

Et ben on boit des jus pardi !

Un jus avant et/ou après l’effort il n’y a rien de mieux pour se préparer et pour récupérer.

Déjà parce que c’est très riche en nutriments et donc ça permet au corps d’être équipé pour un effort soutenu. Ensuite, l’effort de digestion est quasi nul et il n’y a rien de pire que de faire de l’exercice après un repas peu digeste. Pour moi c’est le point de côté assuré au minimum.

Ensuite, ça nous permet de nous reminéraliser en profondeur, ce qui est crucial après une bonne séance de transpiration.

Recette de jus pour se préparer à l’effort

Pour se préparer à l’effort, un bon jus contiendrait par exemple de la betterave. Elle enrichit le sang ce qui est plutôt intéressant quand on notre corps a besoin d’un surcroit d’oxygène. Associée à la carotte et la pomme, c’est un jus nourrissant et super bon. Le bon vieux ABC dont on a déjà parlé. On peut y ajouter le combo : citron, gingembre et curcuma frais pour un effet super yummy et super booster énergétique.

On peut également axer notre démarche plus pro-vitamine A (ou encore beta-carotène) : anti-oxydant et nécessaire à la création des cellules. Quand on fait du sport, on s’oxygène plus donc on s’oxyde plus vite (= vieillissement et altération accéléré des cellules – quand je te dis que les sportifs font souvent 10 ans de plus !!) ce qui n’est pas forcément une bonne chose. alors prenons les devant avec une bombe d’anti-oxydant pour contrer ces effets néfastes avec un mélange : patate douce, carottes, orange ou poivron ou tomate. Varier les recettes (ça t’en fais 3 pour le même prix) pourr varier les plaisir 😉

Jus de carotte

Recettes de jus pour récupérer après l’effort

L’important après l’effort c’est de se reminéraliser, comme je l’ai déjà souligné plus haut. Pour se faire j’ai un chouchou absolu : la branche de céleri. C’est vraiment le must en la matière. Associé à un ingrédient chargé en chlorophylle comme l’épinard par exemple, ou la blette, il fera un carton auprès de vos petites cellules frétillantes. Pour adoucir un chouille on peu utiliser la carotte ou la pomme.

Jus vert

Il y a aussi le persil qui est top. Associé au céleri branche et à la carotte c’est une tuerie et en plus ça fait du bien à la machine !

On peut également utiliser l’eau de coco. Mais en pack je n’en ai pas encore trouvé de la non pasteurisée ! Et tous ces processus ont la fâcheuse tendance d’éliminer tout le bon dans nos produits frais pour ne nous laisser que le sucre ! Mais si tu as accès à de la coco (non pas de la coke !!) fraîche, vas-y franco en solo ou mélangée à un jus de pamplemousse pressé par exemple. C’est de la bombe. Tu peux même y ajouter une pincée de sel d’Himalaya, parce que ce type de sel est bon pour la réhydratation (oublie ton sel de table habituel please !!)

Il y a également le concombre qui est un bon atout pour se réhydrater et faire descendre la température du corps. Le chou Kale, ou autre chou vert, sont si riches en nutriments qu’on les considère comme des super-aliments. Super jus en perspective avec encore une fois de la carotte et/ou de la pomme.

Un autre « jus » qui n’a rien à voir mais vaut son pesant de cacahouète, c’est tout simplement le cacao cru. C’est délicieux et un des super aliments les plus riche en nutriment. En plus tu peux te le faire même si tu n’as pas d’extracteur, et ça c’est cadeau. Evidemment, hors de question de le boire avec du lait de vache qui est acidifiant. Non, non et non ! Préfère un lait végétal, par exemple le riz, épeautre, noisette de chez Bonneterre qui est vraiment une tuerie. Tu peux y ajouter de la maca ou de la moringa. Le mariage avec la moringa est un peu chelou mais moi j’adore 😉 Les 3 ensembles ? Jamais essayé. Mais vas-y toi ! Ce n’est quand même pas toujours à moi de faire les expériences border !!

Alors avec tout ça, tu n’as plus d’excuses pour ne pas superforme la prochaine fois que tu mouilles ton T-shirt. Et cerise sur le gâteau, la récupération n’en sera que plus rapide. Personnellement je nage et je fais pas mal de vélo. Je n’ai jamais de courbature et je pars souvent à jeun pour mes balades du dimanche qui font entre 45 et 65 km. Je bois mon jus pendant l’effort avec un fruit ou quelques graines mais seulement quand j’ai faim ou que je sens que j’ai moins d’énergie. Avant je bois surtout de l’eau (et pendant aussi). En rentrant, je me presse un de mes jus spécial récup ! Et il m’arrive de manger bien plus tard, vers 15h : une salade avec du cru, du quinoa et quelques légumes cuits si j’ai des restes.

Voili, voilou comme disent les relous que nous ne sommes pas 😉

Et toi tu fais quoi pour être au top ??